La sonde de Motin : mieux lutter contre le Covid-19 en renforçant la protection

Publié le : 24/03/2020 14:57:04
Catégories :

La sonde de Motin : mieux lutter contre le Covid-19 en renforçant la protection

Alors que la France fait face à une crise sanitaire d’une gravité sans précédent, le groupe français Péters Surgical se mobilise afin de répondre à l’appel du Gouvernement à l’adresse de tous les acteurs économiques du pays. 

Dans le strict respect des règles d’hygiène indispensables à la production de ce type de dispositif, l’entreprise, détenue majoritairement par le fonds d’investissement français Eurazéo, s’est mobilisée pour produire en masse une de ses innovations, devenue incontournable pour les professionnels de santé : une sonde permettant de soigner de plus en plus de patients en détresse respiratoire, tout en protégeant les soignants au contact direct des malades, montés au front de la lutte contre le Covid-19.

Pourquoi la sonde de Motin, en plus d’être un dispositif de soin indispensable aux patients est-elle un bouclier de protection pour les soignants ?

La sonde de Motin est utilisée pour aspirer les sécrétions bronchiques des patients infectés par le COVID-19, qu’ils soient en service de réanimation ou en soins intensifs. La sonde de Motin a pour effet d’améliorer la respiration des patients. La particularité de cette technologie développée par les chercheurs de Péters Surgical est qu’elle est équipée d’une gaine protectrice, qui agit comme un fourreau dans lequel se range la sonde après avoir traversé le nez, la trachée et les bronches du patient. Cette gaine protège tant le patient que le personnel médical qui n’a pas besoin de recourir, pour se protéger du virus, à l’utilisation de compresses stériles pour éviter d’être en contact avec la partie infectée de la sonde.

Par ailleurs, la gaine permet d’éviter les projections et la contamination de l’environnement par les sécrétions septiques des patients contaminés. Elle agit donc comme une barrière de protection, plus que jamais indispensable dans une épidémie où ces gestes de réanimation respiratoire sont effectués quotidiennement
sur des patients contaminés par des personnels de santé rendus vulnérables par la grande contagiosité du Covid-19. 

Entreprise de pointe dans la production des dispositifs chirurgicaux, Péters Surgical s’est organisée pour répondre aux besoins vitaux des hôpitaux en produisant en urgence des quantités importantes de cette sonde d’aspiration protégée.

Une sonde qui permet une prise en charge d’un plus grand nombre de patients

Elément fondamental, la sonde de Motin permet aux soignants déjà engagés dans une course contre la montre de faire un gain de matériel et de temps d’environ 20%. La sonde est en effet utilisable immédiatement, sans aucun geste additionnel, se manipule aisément, et ce sans nécessité de compresse stérile.

Une efficacité déterminante dans un contexte où, pour sauver des vies et au vu du nombre de patients atteints, chaque minute compte et chaque geste a son importance.

Des équipes engagées pour répondre à une demande croissante

Conscient des besoins considérables sur le terrain qui ne vont cesser de croître en France et en Europe, Péters Surgical a mis en place les mesures nécessaires à la continuité de sa production de sondes de Motin avec deux équipes spécialement dédiées à cette tâche.

Si sur le mois de février 2020, le niveau de commandes moyen journalier reçu par l’entreprise était de près de 6 850 sondes de Motin, les commandes ont d’ores-et-déjà plus que triplé pour le mois de mars avec 22 300 unités chaque jour et le mouvement semble s'accélérer depuis le 16 mars dernier puisque le niveau de commandes a été multiplié par 7 en passant à 45 700 sondes de Motin par jour.

Péters Surgical met évidemment tout en oeuvre pour servir au mieux et le plus rapidement possible l’ensemble du territoire et s’engage ainsi à agir à son niveau, pour soutenir le personnel soignant mobilisé et protéger les milliers de Français touchés par cette épidémie.

Télécharger le communiqué

Voir la fiche produit